2014-07-24Des cinéastes du monde entier à Présence autochtone 2014

Le site est présentement en construction. Dévoilement de la programmation et du site le 24 juillet!

Drunktown’s Finest, grand prix du Outfest de Los Angeles,
attendu à Montréal avec sa réalisatrice.

La réalisatrice navajo, Sydney Freeland, attendue à Montréal la semaine prochaine pour le festival Présence autochtone, vient de se voir décerner le grand prix du jury au 32e festival LGBT Outfest de Los Angeles pour son long-métrage Drunkstown’s Finest. Le scénario nous amène à suivre trois jeunes Navajos à la croisée des chemins. L’un de ses personnages, Felixia John (interprété par Carmen Moore), est une transexuelle. Sydney Freeland a brisé un tabou en faisant jouer le rôle par un véritable transgenre navajo. Le film, qui a connu sa première mondiale au dernier festival Sundance, sera présenté en primeur à Montréal, en présence de la réalisatrice, le premier août à la Cinémathèque québécoise, là où se tiendront la plupart des projections de Présence autochtone 2014.

Pour plus d’information :
http://blogs.indiewire.com/womenandhollywood/sundance-london-directors-meet-sydney-freeland-drunktowns-finest
http://www.nativepeoples.com/Native-Peoples/March-April-2014/Shifting-Views-with-Drunktowns-Finest/
http://filmmakermagazine.com/83510-director-sydney-freeland-discusses-drunktowns-finest/#.U87olMtOUdW

Des réalisateurs de partout dans le monde convergeront d’ailleurs vers Montréal pour la 24e édition du festival. Ainsi Cyril Morin, le renommé compositeur de musique de films, passé à la réalisation avec The Activist (USA-France 2014) sera présent pour la première canadienne de son long-métrage, un thriller carcéral avec comme toile de fond l’occupation armée de Wounded Knee par les militants de l’American Indian Movement en 1973.

Ellen-Astri Lundby, viendra présenter Joikefeber (Norvège 2013), sur la renaissance d’un genre vocal sami dont la tradition est en voie de se perdre. De Finlande, Donagh Coleman, un documentariste spécialiste des cultures himalayennes, viendra pour son singulier Sanasaattaja un documentaire sur un berger tibétain, gardien de la tradition orale de l’histoire du roi Gesar, la plus importante oeuvre littéraire connue avec plus de un million de vers (!).

C’est un honneur pour le festival, et pour Montréal, de recevoir la visite de cinéastes aussi prestigieux qui viennent proposer au public des oeuvres fortes qui témoignent de la continuité culturelle, au-delà des impérialismes niveleurs, des langues et cultures des premiers peuples d’Amérique et du monde.

Le festival se déroulera du 30 juillet au 5 août 2014.

Lire le communiqué