2016-08-10Palmarès 2016

Auprès d’êtres blessés, ignorés et souvent méprisés, telles des éclairs sur un ciel bouché, ont été saisies de grandes séquences d’humanité et d’espoir. Pour avoir amené le merveilleux d’une légende ancienne dans la prosaïque réalité contemporaine des sans domicile fixe et pour avoir saisi que, sur les débris de leurs rêves brisés, les hommes rêvent encore;

Le jury de Présence autochtone 2016 accorde le grand prix Teueikan à Mekko de Sterlin Harjo (USA)

°°°°°°°°°°°°°

Un homme construisait des ponts pour que la cosmovision ancestrale des...

Classes de maître

2016-08-04Programmation of the 26th edition

Présence Autochtone 2016/Montreal First Peoples festival

:) Dès le 3 août! Starting August 3rd!!

Posted by Présence autochtone on Monday, July 25, 2016

2016-08-04Programmation de la 26e édition

Présence Autochtone 2016/Montreal First Peoples festival

:) Dès le 3 août! Starting August 3rd!!

Posted by Présence autochtone on Monday, July 25, 2016

2016-08-04Full-fledged cinema

100 TikisIn North America, new voices are emerging in First Nations cinema, through the work of First Peoples filmmakers who nowadays no longer hesitate to take on feature-length films.

For two feature films from the USA, the city has become the décor, the habitat and backdrop. There are clear cinematographic references: Herzog in the case of Harjo’s film Mekko, in which he chose Aboriginal homeless people in Tulsa as actors....

2016-08-04Un cinéma assumé

100 TikisEn Amérique du Nord, émergent de nouvelles voix dans le cinéma des Premières Nations, avec à l’oeuvre des cinéastes des peuples premiers qui aujourd’hui n’hésitent plus à se frotter au long métrage.

Pour deux films de fiction en provenance des USA, la ville devient le décor, l’habitat, la toile de fond. Avec, c’est notable, références cinématographiques affichées : Herzog pour Harjo qui a tourné Mekko en faisant jouer...

2016-08-03Two spokespersons for a powerful festival

Natasha Kanapé Fontaine - Émile ProulxCloutier

The two artists who are spokepersons for the Montreal First Peoples Festiavl 2016, Natasha Kanapé Fontaine and Émile Proulx-Cloutier, will introduce the concerts of the Festival Plaza in words and songs, through poetry and slam, Thursday, August 4 and Friday 5-20: 30 pm, before Digging Roots and Shauit performances.

Natasha Kanapé Fontaine will also be part of a...

2016-08-03Des porte-parole qui s’expriment dans un festival percutant

Natasha Kanapé Fontaine - Émile ProulxCloutier

Les deux artistes engagés qui sont les porte-parole de Présence autochtone 2016, Natasha Kanapé Fontaine et Émile Proulx-Cloutier vont introduire les concerts de la Place des festivals en mots et en chanson, via poésie, chants et slam, les jeudi 4 août et vendredi 5 à 20 h 30, précédant sur scène Digging Roots et Shauit.

De plus Natasha Kanapé Fontaine sera d’une...

2016-08-01Converser intimement avec des artistes autochtones

Le festival offre maintes opportunités de contact et d’échange avec des cinéastes, des conteurs, des leaders et des artistes des premiers peuples d’ci et d’ailleurs.

Mais le cadre le plus intime où, en petit groupe autour d’un café, une discussion en profondeur est possible, ce sont les rencontres tenues à l’Espace Ashukan, avec un comédien innu (Marco Colin), une cinéaste mohawk (Courtney Montour), une réalisatrice abénakise et un artiste multidisciplinaire polynésiens (Daniel Taulapapa McMullin)

Comment devient-on cinéaste, comédien, poète et artiste quand on a grandi dans une...

2016-08-01Close encounters with Aboriginal artists

The festival offers opportunities for contact and exchange with Aboriginals filmmakers , storytellers, artists and leaders.

The most intimate setting where , in small groups over coffee , an in-depth discussion is possible , is the meetings held at the Espace culturel Ashukan with, this year, Innu actor, Marco Colin; Mohawk filmmaker, Courtney Montour; Abenaki filmmaker Pepper O’Bomsawin; and Polynesian multidisciplinary artist, Daniel Taulapapa McMullin.

How one person becomes a filmmaker, actor , poet or artist when growing up in a First Nations community? Conversations about...

Pages